Les tribulations d'une candidate à la maternité

Les tribulations d'une candidate à la maternité!

samedi 24 décembre 2011

Comment lire dans le fond de sa culotte?

Et oui me revoilà!

Après une pause imposée, je reprends les essais en mode cool... Genre câlins tous les deux jours et c'est tout!!!

Oui mais voilà, même si j'applique la méthode qui consiste à ne pas y penser (toi lecteur tu sais c'est aussi efficace que la méthode Coué..), j'ai appris à lire dans le fond de ma culotte!

Et une fois que tu sais lire dans le fond de ta culotte, tu ne peux pas faire comme si tu ne savais pas lire... Mais je te rassure, je n'ai jamais été jusqu'à ouvrir mon col pour y recueillir ma glaire cervicale. D'abord parce que je n'ai jamais compris comment faire, et ensuite parce que pendant la période fertile il faut que la précieuse semence de Monsieur Mon Mari reste bien au chaud!

Maternator connaît parfaitement l'évolution de sa glaire. D'après ma littérature c'est la base pour maîtriser et connaître ses cycles... A part ça faut pas y penser, hein?

Après le départ de tes menstruations, tu retrouves la joie de remettre ta lingerie sans risque de fuite. Ton utérus est aussi sec que le Sahara, autant dire un milieu hostile pour tout spermatozoïde qui s'y attarderait...

En vrai, un bouchon muqueux vient fermer le col, empêchant toute intrusion pendant que ton utérus procède au génocide des derniers spermatozoïdes traînant dans le coin et du malheureux ovule infécond... Ainsi tu te sens sèche et "secure", libre de porter des petites culottes blanches, aucun risque honte si tu te fais renverser par une voiture et qu'un pompier sexy doive t'arracher ta culotte pour te sauver la vie. Ce moment de liberté ne dure qu'une à deux semaines tout au plus.

Puis tel un RP de boîte de nuit, le bouchon décide que quelques spermatozoïdes seront prochainement invités à entrer. Les signes ne trompent pas, tu retrouves dans ta culotte des bouts de glaire, la consistance est entre la gelée ou un morceau de colle tout droit sorti d'un pistolet à colle... Pendant longtemps j'ai cru que j'étais pas normale, ces "pertes" comme on les appelle pudiquement ne sont pas expliquées en cours de bio quand on aborde la reproduction humaine... Non on laisse les jeunes filles dans le flou et l'embarras de leur fonds de culotte douteux!!! Heureusement Maternator t'apprend à être fière de ces signes de fertilité.

Je peux dès lors dire à Monsieur Mon Mari " - le bouchon se fait la malle et ma glaire devient collante, prépare tes meilleurs nageurs les TPs (travaux pratiques) vont pouvoir commencer!
- Ah mais alors et les câlins qu'on fait tous les 2 jours, c'était pour quoi?
- Ben ça c'est l'entraînement de tes petits nageurs, histoire de les familiariser avec les lieux et stimuler leur esprit de compétition.
- Mouais... T'es sûre que ce serait pas plus simple de faire l'amour tous jours, deux fois par jour?"



* * * * * Maternator en mode glamour off * * * * **

L'apparition de la glaire collante est un peu comme le "à vos marques" dans "à vos marques, prêt, feux, partez". Quand elle apparaît dans le fond de la culotte, faut se tenir prête! Pour cela selon ma littérature, rien de plus simple, tu la prends entre deux doigts et tu l'étires. Elle casse? Il faut patienter encore un peu... et se tenir prête, désormais l'ovulation peut intervenir à tout moment... Il est entendu que cela ne dispense pas de bien s'essuyer après avoir fait pipi et de se laver main. L'hygiène ne nuit pas à la lecture dans les fonds de culotte!

Mais attention à la minute où la glaire devient filante, c'est-à-dire extensible (elle ne casse plus quand tu l'étires entre 2 doigts): "Prêt"!!!! C'est un peu comme une vente flash pendant les soldes! Y en aura pas pour tout le monde! Pendant quelques heures/jours, la claire est carrément liquide ("feux, partez!"), c'est le billet coupe-file des spermatozoïdes pour atteindre le carré VIP!

Alors je me doute que certaines se disent "moi ma culotte est impeccable du début à la fin de mon cycle... Suis-je infertile?", pas du tout! Parce que si y a bien une chose que Maternator a retenu depuis le début du "baby project", c'est que la certitude scientifique en la matière n'existe pas! En vrai, il est possible d'avoir un périnée tellement tonique qu'à moins d'aller ouvrir le col pour savoir ce qui s'y passe, on ne puisse rien voir dans le fond de la culotte... Or, en période d'ovulation il n'est pas recommandé d'aller s'y aventurer au risque de perdre les meilleurs nageurs...

En dehors des rigides du périnée, toutes les autres peuvent s'adonner à ce joyeux passe-temps. En cas de doute, des tas de sites (ou de blog de psychopathes) décrivent la destinée passionnante de la glaire. Et si vraiment tu as une question précise et urgente sur ton ovulation, nul besoin de déranger ton médecin... y a les forum!!!!

* * * * * Maternator en mode glamour on * * * * *


Nul besoin de test d'ovulation pour Maternator, sinon pour confirmer ce qu'elle sait déjà, car elle sait lire dans le fond d'une culotte!

Passez ce moment intense d'ovulation, tu retrouves la joie d'une culotte sèche et proprette! Pour autant le travail de lecture de ton fond de culotte n'est pas terminé...

En effet, des pertes sèches et jaunes peuvent malheureusement apparaître et veulent généralement dire qu'il n'y a pas eu fécondation et/ou nidation... L'ovule et son corps jaunes sont désintégrés et boutés hors de l'utérus annonçant ainsi l'arrivée des menstruations.

Tandis que de petites pertes brunes peuvent être le signe d'une nidation et précéder un +++.

Depuis 2 jours ma glaire est liquide, je ne saurais donc prolonger plus longtemps la rédaction de ce billet, d'autant que mon mari-voyageur me fait l'honneur de sa présence!

Maternator vous souhaite à toutes et tous de très belles et fécondes fêtes de fin d'année.

5 commentaires:

  1. Belles fêtes de Noël ! Et surtout amusez-vous bien ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré lire ton blog qui est très bien écrit. Merci de m'avoir filer la pêche. Je crois désormais en Maternator. Je me sens assez proche de ton "personnage" ou de ta "personne". Il faudrait vraiment que chaque femme soit capable de déceler dans son corps ce qu'on lit sur les bandelettes.

    C'est un tel bonheur de se connaitre si bien soi-même, même si ça mène la plupart du temps à un tas de suppositions.

    J'imagine que tu as accompli ton chemin vers cette première maternité.

    Si tu écris sur un autre blog, je serai ravie de te lire.

    Bonne continuation.

    Magali

    fadarella chez gmail.com

    RépondreSupprimer
  3. j'adore, j'adore, j'A-DO-REUH .... tu as le dont le l'écriture et.... tu devrais faire l'école du rire ! bon je te laisse je continue ma lecture ;-))

    RépondreSupprimer
  4. Alors maternator??!! Je sais pas si c est moi mais pas vu de billets 2012......où en es tu?

    RépondreSupprimer
  5. Ce blog date mais dommage pas de suite vraiment drôle en tout cas j'ai adoré j'espère on aura des nouvelles un jour

    RépondreSupprimer